Typologie des territoires


Ce qu'il faut retenir

Plus de 50% des communes pyrénéennes se situent dans les deux classes de territoires les moins avantagés : "Espaces d'altitude peu accessibles et âgés à fort chômage" à 26,1% et "Rural agricole âgé à fort chômage et très boisé" à 24,2%.


Le Cemagref (Institut de recherche en sciences et technologies pour l'environnement) et la Délégation interministérielle à l'aménagement du territoire et à l'attractivité régionale (Datar) ont signé en 2010 une convention-cadre visant à renforcer les actions en matière d'aménagement ''durable" des territoires, et dont l'un des résultats est la publication d'une nouvelle typologie des  espaces ruraux, du littoral et de la montagne fin 2011.
Les six massifs métropolitains, délimités par la loi montagne, rassemblent 8,5 millions d’habitants. Trois grands ensembles territoriaux se distinguent en leur sein :
  • la montagne urbanisée, qui concentre 63 % de la population sur seulement 13 % de la superficie des massifs ;

  • la moyenne montagne industrielle ou agricole, la plus étendue, qui couvre plus de la moitié du territoire (58 %) et rassemble un quart des habitants ;

  • la haute et moyenne montagne résidentielle et touristique, la moins peuplée, avec 11 % des habitants sur 28 % du territoire.

carte france typo datar cemagref

Trois grandes problématiques :
1. la raréfaction des espaces urbanisables : concurrence entre les divers usages anthropiques du foncier (résidentiel, récréatif, agricole, industriel, logistique, etc.) et la pression sur leurs milieux naturels.
2. le vieillissement de la population et les exigences croissantes en matière de cadre de vie : risques de désertification et de marginalisation économique des zones de montagne les moins accessibles.

3. la vulnérabilité au réchauffement climatique : effets attendus sur les milieux naturels, les risques gravitaires, la viabilité des systèmes agricoles ou encore les modes de développement basés sur le tourisme hivernal.

La forte densité de la montagne urbanisée est manifeste dans l’ensemble des massifs. Ce groupe rassemble au minimum 45 % des habitants (dans les Pyrénées) et jusqu’à trois quarts de la population (dans les Alpes).
On constate par ailleurs la prédominance en superficie de la montagne résidentielle et touristique en Corse et dans les Alpes (> 60 %), ainsi que dans les Pyrénées (> 40 %).

Zoom sur les Pyrénées

Type 1 : La haute et moyenne montagne résidentielle et touristique

45,2 % des communes pyrénéennes se situent dans ce groupe :  Classe 1 : Espaces d'altitude attractifs et jeunes à faible chômage(13,%) et Classe 2 : Espaces d’altitude peu accessibles et âgés à fort chômage (26,1%).

Les cartes permettent d'observer une localisation géographique de ce type principalement dans les départements des Pyrénées-Orientales, Ariège, Haute-Pyrénées, et à l'est des Pyrénées-Atlantiques. Le territoire Cerdagne Capcir est presque entièrement situé en classe 1, de même que la vallée d'Ossau et la vallée d'Argeles-Gazost. Les territoire situés en classe 2, concentrés sur l'Ariège, le centre et l'est de la chaîne et sur la zone frontalière méritent une attention particulière en terme de soutien à l'économie et à l'emploi.

Type 2 : La moyenne montagne industrielle ou agricole

24,7 % des communes pyrénéennes se situent dans ce groupe :  Classe 3 : Rural et périurbain industriel et agricole à faible chômage (10,4%) et Classe 4 : Rural agricole âgé, à fort chômage et très boisé (24,2%)

La classe 3 est caractéristique des territoires à la frange de la zone massif, tandis que la classe 4 correspond à la quasi totalité de l'Aude et d'une grande partie des Pyrénées-Atlantiques.

 

Type 3 : La montagne urbanisée

4,3 % des communes pyrénéennes se situent dans ce groupe, dont 11% dans la classe 6. Ces communes occupent moins de 10% de la superficie du territoire pyrénéen mais rassemblent plus 40% de la population : Classe 5 : Rural agricole âgé à chômage modéré, faible relief (1,5%) , Classe 6 : Villes-centres et petites agglomérations très accessibles (11,1%)et  Classe 7 : Périphéries jeunes et dynamiques des grandes agglomérations (1,6%)

Localisation classe 6 : les communes appartenant à ce groupe sont situés autour des villes et particulièrement aux extrémités du massif, sur le littoral méditerranéen.

typologie datar cemagrafe pyrenees