Elements de méthode

Echelle d'étude

Le choix du canton comme zonage de référence

Le massif des Pyrénées est caractérisé par l'image du "mille-feuilles" territorial : 3 régions, 6 départements, 82 EPCI, 18 Pays, 89 cantons... aussi s'est posée la question du zonage le plus pertinent pour rendre compte, dans notamment avec des indicateurs cartographiques, de la diversité ou de l'homogéniéte des différentes territoires de la chaîne.

Le canton, bien qu'étant un découpage "électoral", pas forcément fondé sur le bassin de vie, présente l'avantage d'être fixe dans le temps (contrairement aux EPCI), et de presque coller au découpage actuel des EPCI. C'est un découpage facilement comparable avec d'autres territoires.

En 2005, un cabinet d'études a réalisé une typologie économique à l'échelle des cantons pyrénéens " Le choix du canton comme niveau d'analyse des diversités et des transformations du milieu rural correspond à la volonté de disposer d'un niveau géographique fin, relativement comparable dans l'espace et doté de nombreuses statistiques sur la durée."

Les questions qui se sont posées lors du choix du zonage, faisant écho à la réalité selon laquelle les Pyrénées sont organisées en vallées, ont alors fait surgir l'idée d'un nouveau découpage territorial à imaginer pour les futures analyses démographiques ou économiques à conduire sur le massif : la vallée, ou "région naturelle". L'APEM a commencé à travailler sur ce nouveau zonage, qui doit vaidé à dire d'experts, et sera préseneté fin 2012.

 

Avertissement sur la fiabilité des sources

Animée par la préoccupation permanente de vérifier la fiabilité des chiffres diffusés et leurs sources, l'APEM est en contact régulier avec les services de l'INSEE et de la DIRECCTE. Néanmoins, les nomenclatures, ainsi que les méthodes de recensement Insee, ne connaissent pas d'absolue exactitude, ni de stabilité dans le temps.

L'INSEE émet un certain nombre d'averstissements quant à l'utilisation de ces données, qui doivent rester des illustrations de tendances :
- Même si l'on peut réaliser des comptages d'entreprises (ou d'établissements) à partir de CLAP, ce dispositif n'est pas fait pour faire de la démographie d'entreprise. Par ailleurs, le champ couvert par le fichier Postes correspond aux établissements employeurs. Les entreprises constituées d'au moins un établissement ayant un code APET='7820Z' (intérim) sont supprimées du fichier poste.
- L'effectif au 31 décembre devrait être égal à la somme du nombre de postes du fichier Postes. Mais, en raison de déclarations regroupées sur un seul établissement (généralement au niveau de l'entreprise), des redressements sont opérés pour ventiler au mieux les effectifs, ce qui est impossible au niveau des postes.
- En raison des difficultés rencontrées pour recueillir l'information sur la cessation de certaines entreprises, le stock d'entreprises ou d'établissements mis à disposition n'est pas complètement conforme à la réalité. Une exploitation statistique réalisée sur une zone de petite taille et avec des croisements fins peut mettre en évidence des cas d'entreprises encore contenues dans le fichier alors qu'elles sont en réalité déjà cessées. De plus, une partie des cessations est connue par des enquêtes dont le volume est variable d'une année à l'autre. Par conséquent, il est déconseillé de comparer les stocks de 2 années consécutives

 - La notion d'effectif salarié dans ces fichiers reste un indicateur de taille et n'est pas destinée à évaluer un volume d'emploi.

 
Les données

Données sur l'emploi (source : définitions INSEE)

Les données sont issues du recensement de la population, ce sont donc des informations déclaratives de la part des recensés. Les personnes employées au sens du recensement de la population sont celles ayant déclaré avoir un emploi dans le formulaire du recensement. Cet emploi est comptabilisé soit dans la commune de lieu de travail, soit dans la commune de résidence.

Cette notion est différente de celle de l'emploi au sens du BIT qui concerne toutes les personnes ayant travaillé pendant une durée quelconque, ne serait-ce qu'une heure, au cours d'une semaine donnée (appelée semaine de référence). La notion d'emploi au sens du recensement est donc plutôt restrictive par rapport à celle au sens du BIT. Certaines personnes peuvent, en effet, ne pas considérer que des emplois occasionnels méritent déclaration au recensement. Néanmoins, certaines activités, principalement bénévoles, peuvent être déclarées au recensement de la population.
 
Données sur les entreprises, les établissements et les effectifs salariés (source : définitions INSEE)
 
Ces données sont issues du fichier CLAP (Connaissance Locale de l'Appareil Productif), système d'information alimenté par différentes sources : pour les entreprises et les établissements, le référentiel d'entreprises et d'établissements qui est constitué à partir du Répertoire d'Entreprises et d'Etablissements (REE/SIRENE).
Les données sur l'emploi salarié résultent d'une mise en cohérence des informations provenant des DADS (déclarations annuelles de données sociales), des URSSAF et de la Fonction Publique d'Etat pour aboutir à la mise à disposition de données avec un niveau de qualité contrôlée.