Offre de formations

 

Ce qu'il faut retenir

Plusieurs organismes proposent des formations permettant l'exercice d'un travail en montagne, spécifique ou non à cet environnement.

Cependant, les caractéristiques mêmes du mileu de la montagne impliquent souvent une pluriactivité. Et pour l'instant, aucun organisme de formation dans les Pyrénées ne propose de formations bi-qualifiante, comme c'est le cas dans les Alpes.

 

De par leur proximité avec les Pyrénées, plusieurs établissements situés en zone massif ou delà, publics ou privés, offrent des formations en relation avec la montagne. Ces formations peuvent être initiales et/ou continues, diplômantes ou non.

On peut  distinguer différentes formations menant à:

- des métiers spécifiques à la montagne dans le secteur des loisirs (guide et accompagnateur en moyenne montagne, moniteur de ski, pisteur, technicien de remontée mécanique, gardien de refuge) et de l'agropastoralisme (berger)

- des métiers en relation avec la montagne, du fait de l'objet d'étude (forêts et filières bois, ingénierie de projets), de la nature des produits ou des prestations (animateur nature)

- des métiers plus classiques, correspondant aux zones touristiques : hôtellerie-restauration, vente, services, ...

Sur le territoire du massif, existent actuellement 12 formations spécifiques aux métiers de montagne et 17 formations plus généralistes mais pouvant s'exercer en montagne. (Consulter le tableau récapitulatif des formations)

Les structures les proposant sont :
- le lycée des métiers de la montagne d'Oloron Ste Marie
- l'Université Toulouse Le Mirail
- 2 CFPPA
- 2 GRETA
 
 
Il n'existe actuellement pas, comme dans les Alpes, de formation bi-qualifiante de type "métiers du bâtiment et métiers sports en montagne". Pourtant, en territoire de montagne, la pluri-activité est souvent une nécessité économique, et il est indispensable d'avoir des compétences variées et complémentaires afin de répondre aux fluctuations saisonnières, principalement pour les métiers en lien avec le tourisme.
 

L'ADEPFO, par sa méthode de Formation-Développement, offre depuis 1981 un accompagnement aux porteurs de projet en leur apportant un appui technique, pédagogique et financier d'une part, et d'autre part le soutien d'acteurs territoriaux via la constitution d'un Comité de Pilotage.

Cette méthode éprouvée contribue à une stimulation de l'économie locale en oeuvrant en faveur de la création d'emplois et d'activités dans le Massif Pyrénéen.

L'ADEPFO intervenant à l'échelle des Pyrénées, cela explique que les stages se positionnent sur des activités de type rural:  un tiers d'entre eux touchent au tourisme et un tiers à l'agropastoralisme.

Le plus marquant est cependant la part importante occupée par les activités culturelles.

A l'inverse, le service à la personne est assez peu présent, certainement car il fait partie des actions publiques. On trouve d'ailleurs peu de porteurs de projet individuels dans ces stages là.

typologie_actions

Dans près de la moitié des cas, les stages concernent une activité déjà existante pour laquelle il s'agit de définir une stratégie visant à la pérenniser. Il peut s'agir de renforcer une activité, soit en la structurant, soit en la professionnalisant. Mais les stages de l'ADEPFO permettent aussi de faire ressortir des demandes plus inhabituelles telles que le besoin de valorisation d'une activité ou la nécessite de diversification.

Il est à noter que de nombreux stages débouchent sur une pluri-activité. Ces activités peuvent être complémentaires (élevage, abattage, conditionnement et vente directe), ou sans rapport direct (hébergement et activité artisanale, sportive ou touristique, luthier et bouilleur de cru).

Télécharger l'article en pdf